PARIS +33 (0)1 49 23 00 81
GENÈVE +41 22 715 1490
LONDRES +44 207 636 4272

L’hyménoplastie


La chirurgie de reconstruction de l’hymen ou hyménoplastie a pour but d’offrir aux femmes une nouvelle virginité. Il est donc possible de redevenir vierge d’un point de vue anatomique.

Cette opération s’inscrit dans un contexte social, culturel, familial, et parfois religieux, où la femme doit être vierge au moment du mariage, notamment dans les traditions maghrébines, méditerranéennes.

L’intervention consiste à inciser la muqueuse à la partie inférieure de l’orifice du vagin. Une plastie locale permet de restaurer l’hymen.

Reconstruction de l’Hymen ou Hymenoplastie

L’intervention de reconstruction de l’hymen dure 30 minutes et se déroule sous anesthésie locale. Elle n’est pas douloureuse. La patiente repart peu de temps après.

Un repos de trois à quatre jours est nécessaire, et la patiente doit éviter pendant un mois les activités ménagères, physiques et sportives trop violentes.

La patiente doit éviter l’équitation, la bicyclette et aussi la piscine et le sauna pendant cette durée. Après, la vie peut reprendre tout à fait normalement.

Le résultat définitif de la reconstruction est visible autour du 2ème mois.


Vous vous posez d’autres questions sur l’opération de reconstruction de l’hymen ? Posez votre question au Docteur Abecassis, il y répondra rapidement.

Contacter le Dr Abecassis

La reconstruction de l’hymen

par le Docteur Marc Abécassis


L’hymenoplastie permet aux femmes de recouvrir une virginité.

Avant l’intervention de reconstruction de l’hymen

Dans un premier temps, une consultation avec votre chirurgien est nécessaire. Elle comporte un interrogatoire précis, notamment sur vos éventuelles pathologies et les traitements que vous prenez lors de cette rencontre.

le praticien vous informera des résultats attendus et des risques possibles.

Dix jours avant l’opération, vous stopperez l’aspirine (et ses dérivés).

L’opération de reconstruction de l’hymen

La plastie de l’hymen peut se faire suivant deux techniques : soit on récupère les restes de la membrane et on les suture avec un fil très fin ; soit on utilise des lambeaux du vagin pour recréer un hymen.

L’intervention dure en moyenne 30 minutes sous anesthésie locale, en ambulatoire (vous ressortez le jour même).

Après l’intervention de reconstruction de l’hymen

Toute chirurgie implique des risques : infection, hématome, cicatrice qui se désunit… Dans le cadre de l’hyménoplastie, ces complications sont extrêmement rares.

Les suites opératoires sont généralement peu douloureuses. Vous pourrez prendre une douche dès le lendemain de l’intervention.

Attention : ne frottez pas et n’introduisez pas les doigts, car le tissu est très fragile.

Un œdème peut apparaître : ce gonflement met « généralement » entre 3 et 5 jours à se résorber.

Vous pourrez constater un saignement durant 1 à 2 jours, voire davantage.

Pendant 4 semaines, vous éviterez le ménage, le sport, le sauna, la piscine, le hammam.

Résultat de l’opération reconstruction de l’hymen

La chirurgie de reconstruction de l’hymen ne laisse pas de trace. Les fils se résorbent en une quinzaine de jours : il est impossible de savoir que la membrane a été reconstituée.

La cicatrisation est complète en 1 mois à 1 mois et demi, avec une cicatrice invisible.

Après l’opération, la relation intime entraînera « la plupart du temps » un saignement comme avec un hymen intact. Nous ne pouvons pas le garantir : cela dépend de la nature, de la texture, de la membrane… souvenez-vous, même des femmes non opérées peuvent ne pas saigner. En tous cas, lors du premier rapport, votre mari sentira une résistance.

Le plasticien sera particulièrement attentif au suivi de votre intervention. Il compte sur votre disponibilité pour vous rendre aux consultations de contrôle. Celles-ci sont nécessaires pour obtenir un résultat optimal et vous accompagner à bon port au « jour J ».